Actualités

Découvrez ci-dessous nos dernières actualités santé nutrition ayurvédique et massages. Vous pourrez notamment en apprendre davantage sur les tendances de la profession et sur nos produits et services:

Conférence / Atelier " Se soigner autrement avec l'Ayurveda"

Découvrez l'Ayurveda, ses bienfaits, et une autre manière de se soigner.

 

Le vendredi 6 avril de 19 h à 21h
au centre de Yoga Body Pilates
5 Boulevard Lazare Carnot 31 000 Toulouse

 

Places limitées !
Inscription obligatoire par email
contact@massage-therapy.fr

Vous ressentez une faiblesse musculaire et tonique après 50 ans ?

C'est peut-être un début de SARCOPENIE, rien de grave, mais il faut agir rapidement pour re-stimuler les fibres musculaires, les facias, le système lymphatique, pour éviter la fonte musculaire. Pour cela, des exercices physiques, des exercices respiratoires, et des massages sont nécessaires pour stimuler les tissus et vous aider à recréer de la fibre musculaire. La perte de masse et de force musculaire s’explique par l'accumulation de protéines oxydées et de graisse dans les fibres musculaires et une augmentation de la fibrose, des changements dans le métabolisme musculaire, Le stress oxydatif et la dégénérescence de la jonction neuromusculaire. 

Il n'existe pas de médicaments approuvés pour le traitement de la sarcopénie et les essais de DHEA n’ont pas donné de bons résultats contrairement à ce que l'on aurait pu penser.

 

La sarcopénie se caractérise d'abord par une atrophie musculaire (une diminution de la taille du muscle), ainsi qu'une réduction de la qualité des tissus musculaires, caractérisée par des facteurs tels que le remplacement des fibres musculaires par la graisse, une augmentation de la fibrose , des changements dans le métabolisme musculaire, Le stress oxydatif et la dégénérescence de la jonction neuromusculaire et entraînent une perte progressive de la fonction et de la fragilité musculaire La sarcopénie est déterminée par deux facteurs: la quantité initiale de masse musculaire et la fréquence à laquelle le vieillissement diminue la masse musculaire. En raison de la perte d'indépendance associée à la perte de force musculaire, le seuil auquel la perte de muscle devient une maladie est différent pathologiquement d'une personne à l'autre. 
La sarcopénie est également marquée par une diminution de la circonférence de différents types de fibres musculaires . Le muscle squelettique a différents types de fibres, qui se caractérisent par l'expression de variantes distinctes de myosine . Au cours de la sarcopénie, il y a une diminution de la circonférence des fibres "type 2" ( type II ), avec une diminution peu ou pas diminuée de la circonférence des fibres "type I" ( Type I ), et les fibres de type 2 déminéralisées sont souvent converties en fibres de type 1 par réintention Par des nerfs moteurs à fibre lente de type 1. 


Causes
Les cellules satellites sont de petites cellules mononucléaires qui s'appuient sur la fibre musculaire. Les cellules satellites sont normalement activées lors d'une blessure ou d'un exercice. Ces cellules se différencient et se fondent dans la fibre musculaire, ce qui contribue à maintenir sa fonction. Une théorie est que la sarcopénie est en partie causée par une panne de l'activation des cellules satellites.
La perte de muscle extrême est souvent le résultat de la diminution des signaux anabolisants , tels que l' hormone de croissance et la testostérone , et la promotion des signaux cataboliques , comme les cytokines pro- inflammatoires .
Les protéines oxydées augmentent dans le muscle squelettique avec l'âge et entraînent une accumulation de lipofuscine et des protéines réticulées qui sont normalement éliminées via le système de protéolyse . Ces protéines se compiler dans le tissu musculaire squelettique, mais sont dysfonctionnelles. Cela entraîne une accumulation de matière non contractile dans le muscle squelettique. Cela aide à expliquer pourquoi la force musculaire diminue sévèrement, ainsi que la masse musculaire, dans la sarcopénie.


Source Wikipedia

 

 

Thyroïde, 20% d’opérations inutiles !

La sécu estime que trop d’argent est gaspillé pour des ablations inutiles de la thyroïde : pas un mot pour les malades dans le compte rendu de la sécurité sociale, mais pas non plus de conseils ou de recommandations pour les médecins alors qu’elle chiffre à 44 % seulement les diagnostiques étayés par des examens fiables comme la cytoponction et l'échographie dans les cas de cancers opérés.

 

“Un plus grand recours à la cytoponction permettrait d’éviter des thyroïdectomies totales inutiles et non dénuées de complications”, a ainsi précisé l’Assurance Maladie. Comment comprendre ces anomalies dans le déroulement du diagnostic ? Pourquoi les médecins se passeraient-ils des examens nécessaires dans 56% des cas de cancer, et 66% des cas opérés pour nodule bénin ? Pourquoi jeter l'opprobre ainsi via des statistiques et ne rien faire pour corriger cette situation ?

 

C’est à L’UFC-Que Choisir, que l'on doit cette alerte envoyée à l’Assurance maladie, qui en déplore l’impact financier. 

 

Côté décès, 375 ont été déplorés en 2012 contre 478 en 1999. Pourtant, le nombre de nodules décelé est, lui, en constante progression. 8.211 trouvés en 2012 contre 2.531 en 1990. 

La baisse de la mortalité est-elle vraiment dûe au sur-diagnostique et à toutes ces ablations thyroïdiennes non justifiées ? Aujourd'hui beaucoup de professionnels de santé s'interrogent…

Notre système ne devrait-il pas privilégier prioritairement d'autres types de soins et de traitements que l’ablation ?

 

- source https://news-assurances.com/actualites/assurance-sante/thyroide-lassurance-maladie-denonce-exces-doperations/016779840 Emilie Gardes

Inflammation et maladies chroniques

Si l'inflammation est bien un mécanisme de défense utile, elle doit rester temporaire et s'arrêter quand elle n'est plus justifiée : Son maintien intempestif est un déséquilibre pointé par l'Ayurveda depuis des siècles dans le cadre d'un excès de Vata voir de Pita dans différentes parties du corps : aujourd'hui la recherche confirme que beaucoup de pathologies chroniques semblent dûes au fait que l'inflammation ne s'arrête pas. D'où l'explosion des maladies chroniques…

 

L'explosion des maladies chroniques

 

Si on l'impute souvent aux progrès de la médecine et aux évolutions environnementales, cette explosion n'en est pas pour autant réellement expliquée, en particulier pour toutes les pathologies nerveuses.

 

Pour 2017 on a recensé en France quelques 2 600 000 diabétiques, 865 000 Cardiopathiques ischémiques chroniques, 558 000 Hypertendus, 439 000 Fibrillation et flutter auriculaires, 420 000 Athérosclérose et dépressions, 240 000 AVC et autant d'nsuffisances cardiaques, 220 000 malades d'Alzheimer, 170 000 asthmatiques, 152 000 Maladies renales chroniques, 141 000 Polyarthrites rhumatoïdes, 100 000 Spondylarthrites ankylosantes, 100 000 Myocardiopathies, sans parler des multiples névralgies, fibromyalgies, et de l'explosion exceptionnelle des cancers, de la maladie de Parkinson… pour un total de 10,4 millions de malades chroniques reconnus par l'assurance maladie.

 

On accuse tour à tour la chimie moderne, les nouveaux matériaux, les perturbateurs endocriniens, les inutiles et dangereuses Nano particules, les ondes, ... sur fond de déresponsabilisation globale appelée effet cocktail : à votre santé ! Tous les professionnels s'accordent sur les ravages du stress à l'origine de bien des pathologies. Il est donc grand temps de préserver vos équilibres physio-psycho-émotionnels… mais avec l'Ayurveda c'est à portée de main.

 

On a recensé pour 2013 dans le monde, 18 milliards de cas d'infections respiratoires (plusieurs par personne) et 2 milliards d'épisodes de diarrhées de type infectieux. Mal de dos et douleur du cou, dépression majeure, migraine, diabète et désordres de l'anxiété sont devenues les principales causes mondiales d'invalidité (professionnelle et sociale).

 

Pourquoi cette explosion des maladies chroniques ?

 

Une forme discrète d'inflammation serait à la base de beaucoup de maladies chroniques contemporaines : un mécanisme physiopathologique où tout se passe comme si l'inflammation, au lieu d'être un violent incendie, devenait un foyer progressif consumant l'organisme à petit feu, sans que nul ne le soupçonne.

POUVOIR RESSENTIR… son corps et sa liberté d'être

Ressentir de nouveau la pulsation vitale, c’est retrouver une santé physique et mentale et une joie d'être relié à l’Univers.
Pour cela le calme mental est la seule voie pour restaurer le contact avec la source intérieure de votre joie existentielle : Parce que le bonheur que vous recherchez et expérimentez est toujours le fruit du matériel ou de circonstances extérieures, vous êtes à la merci de chaque personne et de chaque situation rencontrés : ce bonheur insaisissable ruine votre santé par la variation des frustrations et des stress qui jalonnent votre vie.
Un respect de votre corps et de votre mental via l'ayurveda vous guidera vers cette joie réelle. Nourrissez vous d’aliments sains et de pensées saines. Prenez l’engagement de les protéger de toutes toxines et sentiments malsains, des mauvaises émotions. Témoignez à votre corps de l'attention et de l’amour car la santé de chacune de vos cellules contribue directement à votre bien-être. Libérez-vous de toute restriction et de toute tension afin de refonder l'harmonie de votre personne avec le rythme de l’Univers. Plus vous vous coordonnerez avec ce rythme, plus vous connaîtrez de vitalité, et d'harmonie.

 

 

Le but de l'Ayurveda est de vous apprendre à ressentir, à vous connaître pour mieux vous respecter, puis de vous apprendre à vous soigner.

Détoxifiez votre organisme - Stage

Pourquoi détoxifier ?

 

Parce que vous êtes ce que vous mangez

En ayurvéda, ama désigne les « déchets, toxines » ou, plus précisément, les substances non-métabolisées. Les toxines et les nutriments qui n’ont pas été métabolisés correctement nuisent à la santé des tissus et au bon fonctionnement des organes. L’ayurvéda professe qu’une accumulation d’ama est à la source de la plupart des déséquilibres de la santé.

Ama modifie l’environnement de l’organisme, perturbe les transformations chimiques, oxyde les nutriments et les cellules, il obstrue les espaces et encombre la libre circulation des fluides du corps.

La présence d’ama obstrue les passages de l’organisme, ralentit le métabolisme et nuit aux échanges chimiques ainsi qu’à l’équilibre des doshas. Ainsi, lors d’un traitement ayurvédique, on tente d’abord d’éliminer ama avant même de régulariser les doshas.

 

Ama s’accumule dans les « canaux » de l’organisme (srotamsi) ce qui correspond aux vaisseaux sanguins, aux canaux lymphatiques, au tube digestif, aux espaces au sein des tissus conjonctifs et des milieux interstitiels, entre les cellules elles-mêmes.

Ce phénomène engendre des symptômes variés :

  • Sensation de lourdeur, lassitude, fatigue, peu d’endurance
  • Perte d’appétit, indigestion
  • Malabsorption, déficiences nutritionnelles
  • Mucus, dépôt sur la langue
  • Mauvaises odeurs corporelles
  • Circulation déficiente : sang, lymphe, nourriture et autres
  • Élimination déficiente : ballonnements, constipation ou diarrhée
  • Urine trouble, foncé et visqueuse

 

Les massages et traitements panchakarmas permettent d'évacuer les produits amatiques et les toxines hydro et liposolubles pour retrouver l'équilibre organique.

 

REDUISEZ AMA : Comment évacuer vos reliquats et déchets stomacaux ? 

En premier lieu, il convient de mettre en œuvres les stratégies suivantes pour adopter un mode de vie hypotoxique, réduire la présence d’ama, préserver la santé et prédisposer l’organisme à des traitements plus en profondeur.

Régulariser et fortifier agni, la digestion et la métabolisation de la nourriture
Doser les portions de nourriture selon les limites de l’appétit : on suggère que l’estomac soit rempli au tiers de nourriture, au tiers de liquide et que le dernier tiers soit laissé vide

  1. Consommez plus de fibres dans l’alimentation pour favoriser l’élimination des toxines.
  2. Mangez quotidiennement quelques aliments riches en antioxydants tels les fruits et les légumes ainsi que les épices comme la coriandre, le curcuma, le poivre et la cannelle
  3. Éliminez les sources potentielles de toxines comme les métaux lourds, les pesticides et les engrais chimiques présents dans les conserves et l’agriculture conventionnelle (en mangeant de la sauge par ex.)
  4. Maintenez l’équilibre acido-basique dans l’organisme en réduisant les sources d’acidité physiques ou pstchologiques.
  5. Recevez des massages aux poudres d’herbes, udvarthana, et des séances de sudation (svedana)
  6. Supportez le foie en consommant des salades amères comme la roquette, la chicorée et le radicchio ainsi qu’en utilisant des suppléments naturels à base de plantes toniques du foie telles le chardon-marie, la bardane, le pissenlit, l’achillée, le neem, l’artichaut et autres
  7. Supportez les reins en consommant des légumes verts et autres aliments riches en minéraux ainsi qu’en utilisant des suppléments naturels à base de plantes toniques des reins telles l’ortie, le shilajit, l’aigremoine, le tribulus, le guduchi et autres

Plusieurs actions peuvent ensuite être entreprises pour approfondir la désintoxication à l’aide des plantes altératives et lymphatiques, des corps gras médicamentés, des thérapies émétiques, purgatives et des énémas.

Formation YOGA DETOX  & AYURVEDA

Les 7 et 8 janvier, j'ai eu l'honneur d'être sollicité pour donner 2 conférences sur les bases de l'ayurveda et les techniques de détoxification de l'organisme par Faty du SATTVA YOGA STUDIO à Toulouse : Merci à Faty pour ce beau moment d'échange et ses précieux conseils de Yoga.

 

D'autres conférences suivront pour ceux qui n'étaient pas disponibles.

+ de 1 000 000 de jours /an indemnisés pour des pathologies périarticulaires.

Chaque année, plus 100 000 travailleurs du bâtiment sont en arrêt de travail pour des pathologies professionnelles dont 77% sont des pathologies périarticulaires.

Plus de 1 300 000 jours de travail sont indemnisés et plus de 10 000 arrêts définitifs sont prononcés : ne faudrait-il pas investir dans la prévention ?

 

Je vois des professionnels du bâtiment «usés» pour des pathologies multiples à qui on a pas appris les bonnes attitudes corporelles et les gestes de prévention. Ils le payent cher, que ce soit pour les douleurs ou pour les problèmes de sommeil !

 

Je les soulage et leur fais des massages pour les Tendinite achilléenne, tendinopathie, Affections du rachis lombaire, Hygroma chronique, Epitrochléite, Épicondylite, Lésions chroniques du ménisque, Affections des poussières minérales…

Par des modifications de leur alimentation et quelques compléments alimentaires, ces pathologies peuvent être réduites en grande partie, en reconstruisant les cartilages et articulations détériorées par exemple…

Le Sésame réduit l'anxiété / la dépression

Les graines de sésame contiennent les minéraux magnésium et de calcium anti-stress. Sesame contient aussi les vitamines thiamine et le tryptophane calmant qui aident à produire de la sérotonine, ce qui réduit la douleur, aide l' humeur, et vous aide à dormir profondément.

En huile ou en grains , blond doré ou noir, il est à la base de la médecine ayurvédique...
et des massages ayurvédiques aussi.

 

En savoir plus

Retrouvez l'équilibre grâce à la pose de l'aigle :

Lors de GARUDASANA, la tension du haut du dos, trapèzes, deltoïdes... doit être obtenue malgré les déséquilibres des épaules et du bassin, en gardant le dos droit ! eh oui, de manière a obtenir une contraction excentrique du deltoïde du bras supérieur et que vos dentelés antérieurs tirent les scapulas - omoplates - en avant, étirant le faisceau moyen des trapèzes et des rhomboïdes / ce qui ne se fait pas naturellement

 

http://www.massage-therapy.fr/yoga-thérapeutique/

Un remède éprouvé sur 4,5 milliards d'années !

Vous chercher un anti-dépresseur naturel, un somnifère naturel, qui prévienne et guérisse les maladies cardio-vasculaires, protège des cancers et renforce votre système immunitaire ? 

 

Vous l'avez et il est de retour pour le printemps : le soleil ! En dose raisonnable il a tous ces effets et a été sanctuarisé et célébré comme Dieu guérisseur dès l'antiquité. Aujourd'hui on l'accuse de tous les maux alors qu'il protège des maladies nerveuses et cardio-vasculaires, 20 fois plus courantes que les cancers du mélanome / de la peau, qui eux, sont plus fréquents chez les gens... non-exposés régulièrement au soleil !

C’est le soleil qui vous permet de fixer et de synthétiser la Vitamine D.

Au delà des coups de soleil, le discours officiel "soleil = danger" fait beaucoup plus de dégâts qu'autre chose et aujourd'hui 80% des français sont en carence de vitamine D !

 

Pour l'ostéoporose par ex. il est bien plus important d'avoir suffisamment de vitamine D plutôt que de manger des yaourts...

 

les bienfaits du soleil l’emportent sur ses dangers :

 

Des études ont statistiquement démontré que les personnes qui s’exposent régulièrement au soleil ont moins de risque de contracter les cancers les plus répandus : du sein, de la prostate et cancer colorectal. 

Et si vous avez un cancer, fuir le soleil peut freiner votre guérison selon ces mêmes études.

Une revue d’étude sur 4 440 femmes ayant le cancer du sein a montré que celles ayant un taux suffisant de vitamine D,  avaient deux fois moins de risque de mourir que celles qui avaient un taux insuffisant.

 

Quelle erreur d’avoir centré la prévention sur le seul cancer de la peau ! 

 

- Vous avez 80 fois plus de chances de mourir d’une maladie cardio-vasculaire que d’un cancer de la peau. 

- Le pire cancer de la peau, le mélanome, est plus rare chez les personnes exposées régulièrement au soleil

 

Mais évitez à tout prix les coups de soleil,

aucune crème ne vous protègera complètement, gérez votre temps d’exposition.

 

et bon bain de soleil !

 

Le mal de dos coûte un milliard / an

 Depuis 10 ans, la hausse est continue, le mal de dos connaît une inquiétante progression parmi les travailleurs. Les accidents de travail du type lombalgies ont grimpé entre 2005 et 2015 de 13,2% à 19,1%, selon un bilan de la sécurité sociale / branche accidents du travail. Evalué à 1 milliard d'euros par an, son coût devrait pousser à plus de prévention.

Les auteurs de l'étude précisent que 1 Français sur 2 a eu une lombalgie sur les 12 derniers mois ce qui donne lieu à un arrêt de travail 1 fois sur 5.

Elle constitue le second motif de recours à un médecin mais ce n'est pas le seul mal dont se plaignent les salariés. Nombre d'entre eux sont liés aux nouveaux outils high-tech. Smartphones, tablettes et ordinateurs portables qui nous incite à prendre de mauvaises positions, entraînant des douleurs de lombaires, cervicales, dos, cou, jambes… pour évoluer en troubles musculo-squelettiques.

 

Apanache des professions du bâtiment, les pathologies du dos sont aujourd’hui partagées par tous.

POUVOIR RESSENTIR… son corps et sa liberté d'être

Ressentir de nouveau la pulsation vitale, c’est retrouver une santé physique et mentale et une joie d'être relié à l’Univers.
Pour cela le calme mental est la seule voie pour restaurer le contact avec la source intérieure de votre joie existentielle : Parce que le bonheur que vous recherchez et expérimentez est toujours le fruit du matériel ou de circonstances extérieures, vous êtes à la merci de chaque personne et de chaque situation rencontrés : ce bonheur insaisissable ruine votre santé par la variation des frustrations et des stress qui jalonnent votre vie.
Un respect de votre corps et de votre mental via l'ayurveda vous guidera vers cette joie réelle. Nourrissez vous d’aliments sains et de pensées saines. Prenez l’engagement de les protéger de toutes toxines et sentiments malsains, des mauvaises émotions. Témoignez à votre corps de l'attention et de l’amour car la santé de chacune de vos cellules contribue directement à votre bien-être. Libérez-vous de toute restriction et de toute tension afin de refonder l'harmonie de votre personne avec le rythme de l’Univers. Plus vous vous coordonnerez avec ce rythme, plus vous connaîtrez de vitalité, et d'harmonie.

 

 

Le but de l'Ayurveda est de vous apprendre à ressentir, à vous connaître pour mieux vous respecter, puis de vous apprendre à vous soigner.

Détoxifiez votre organisme - Stage

Pourquoi détoxifier ?

 

Parce que vous êtes ce que vous mangez

En ayurvéda, ama désigne les « déchets, toxines » ou, plus précisément, les substances non-métabolisées. Les toxines et les nutriments qui n’ont pas été métabolisés correctement nuisent à la santé des tissus et au bon fonctionnement des organes. L’ayurvéda professe qu’une accumulation d’ama est à la source de la plupart des déséquilibres de la santé.

Ama modifie l’environnement de l’organisme, perturbe les transformations chimiques, oxyde les nutriments et les cellules, il obstrue les espaces et encombre la libre circulation des fluides du corps.

La présence d’ama obstrue les passages de l’organisme, ralentit le métabolisme et nuit aux échanges chimiques ainsi qu’à l’équilibre des doshas. Ainsi, lors d’un traitement ayurvédique, on tente d’abord d’éliminer ama avant même de régulariser les doshas.

 

Ama s’accumule dans les « canaux » de l’organisme (srotamsi) ce qui correspond aux vaisseaux sanguins, aux canaux lymphatiques, au tube digestif, aux espaces au sein des tissus conjonctifs et des milieux interstitiels, entre les cellules elles-mêmes.

Ce phénomène engendre des symptômes variés :

  • Sensation de lourdeur, lassitude, fatigue, peu d’endurance
  • Perte d’appétit, indigestion
  • Malabsorption, déficiences nutritionnelles
  • Mucus, dépôt sur la langue
  • Mauvaises odeurs corporelles
  • Circulation déficiente : sang, lymphe, nourriture et autres
  • Élimination déficiente : ballonnements, constipation ou diarrhée
  • Urine trouble, foncé et visqueuse

 

Les massages et traitements panchakarmas permettent d'évacuer les produits amatiques et les toxines hydro et liposolubles pour retrouver l'équilibre organique.

 

REDUISEZ AMA : Comment évacuer vos reliquats et déchets stomacaux ? 

En premier lieu, il convient de mettre en œuvres les stratégies suivantes pour adopter un mode de vie hypotoxique, réduire la présence d’ama, préserver la santé et prédisposer l’organisme à des traitements plus en profondeur.

Régulariser et fortifier agni, la digestion et la métabolisation de la nourriture
Doser les portions de nourriture selon les limites de l’appétit : on suggère que l’estomac soit rempli au tiers de nourriture, au tiers de liquide et que le dernier tiers soit laissé vide

  1. Consommez plus de fibres dans l’alimentation pour favoriser l’élimination des toxines.
  2. Mangez quotidiennement quelques aliments riches en antioxydants tels les fruits et les légumes ainsi que les épices comme la coriandre, le curcuma, le poivre et la cannelle
  3. Éliminez les sources potentielles de toxines comme les métaux lourds, les pesticides et les engrais chimiques présents dans les conserves et l’agriculture conventionnelle (en mangeant de la sauge par ex.)
  4. Maintenez l’équilibre acido-basique dans l’organisme en réduisant les sources d’acidité physiques ou pstchologiques.
  5. Recevez des massages aux poudres d’herbes, udvarthana, et des séances de sudation (svedana)
  6. Supportez le foie en consommant des salades amères comme la roquette, la chicorée et le radicchio ainsi qu’en utilisant des suppléments naturels à base de plantes toniques du foie telles le chardon-marie, la bardane, le pissenlit, l’achillée, le neem, l’artichaut et autres
  7. Supportez les reins en consommant des légumes verts et autres aliments riches en minéraux ainsi qu’en utilisant des suppléments naturels à base de plantes toniques des reins telles l’ortie, le shilajit, l’aigremoine, le tribulus, le guduchi et autres

Plusieurs actions peuvent ensuite être entreprises pour approfondir la désintoxication à l’aide des plantes altératives et lymphatiques, des corps gras médicamentés, des thérapies émétiques, purgatives et des énémas.

Nous ne sommes pas tous égaux devant le CAFE !

Certains ressentent vraiment les effets d'autres moins certain très peu et non aucun mal à dormir après plusieurs expresso. De même chacun a l'assimile plus ou moins vite et le processus est complexe : La caféine est dégradée par une enzyme spécifique, or il existe des variants génétiques de cette enzyme. D’une personne à l’autre, on ne dégrade pas la caféine de la même façon. En outre, la caféine est dégradée en sous-produits également actifs et qui sont, eux aussi, dégradés par des enzymes pour lesquelles il existe une variabilité individuelle ! Enfin, les cibles de la caféine (récepteurs) font aussi l’objet d’une grande variabilité génétique.
Les bienfaits du café sur la migraine, le cholestérol, l'oxydation sanguine... contrebalancent ses effets négatifs, d'autant que vous en consommez avec parcimonie. A noter que les cafés instantanés n'ont pas du tout les mêmes vertues et 4 fois plus de caféine que votre expresso. Attention les VATA !

+ de 1 000 000 de jours /an indemnisés pour des pathologies périarticulaires.

Chaque année, plus 100 000 travailleurs du bâtiment sont en arrêt de travail pour des pathologies professionnelles dont 77% sont des pathologies périarticulaires.

Plus de 1 300 000 jours de travail sont indemnisés et plus de 10 000 arrêts définitifs sont prononcés : ne faudrait-il pas investir dans la prévention ?

 

Je vois des professionnels du bâtiment «usés» pour des pathologies multiples à qui on a pas appris les bonnes attitudes corporelles et les gestes de prévention. Ils le payent cher, que ce soit pour les douleurs ou pour les problèmes de sommeil !

 

Je les soulage et leur fais des massages pour les Tendinite achilléenne, tendinopathie, Affections du rachis lombaire, Hygroma chronique, Epitrochléite, Épicondylite, Lésions chroniques du ménisque, Affections des poussières minérales…

Par des modifications de leur alimentation et quelques compléments alimentaires, ces pathologies peuvent être réduites en grande partie, en reconstruisant les cartilages et articulations détériorées par exemple…

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© massage-therapy - tous droits réservés Massage Therapy : 30 rue de l'amandier 31100 Toulouse - 06 88 07 88 05

Les soins et massages ne se substituent en aucun cas à votre traitement médical. Selon la loi du 30 avril 1946, et du décret 60 669 du 4 juillet 1960, de l'article 489l et de l'arrêté du 8 octobre 1996, il ne s'agit nullement de massages médicaux ou de kinésithérapie.