Actualités

Découvrez ci-dessous nos dernières actualités. Vous pourrez notamment en apprendre davantage sur les tendances de la profession et sur nos inovations en matière de produits et services:

Sarcopénie ?

Vous ressentez une faiblesse musculaire et tonique après 50 ans ?

 

C'est peut-être un début de SARCOPENIE, rien de grave, mais il faut agir rapidement pour re-stimuler les fibres musculaires, les facias, le système lymphatique, pour éviter la fonte musculaire. Pour cela, des exercices physiques, des exercices respiratoires, et des massages sont nécessaires pour stimuler les tissus et vous aider à recréer de la fibre musculaire. La perte de masse et de force musculaire s’explique par l'accumulation de protéines oxydées et de graisse dans les fibres musculaires et une augmentation de la fibrose, des changements dans le métabolisme musculaire, Le stress oxydatif et la dégénérescence de la jonction neuromusculaire. 

 

Il n'existe pas de médicaments approuvés pour le traitement de la sarcopénie et les essais de DHEA n’ont pas donné de bons résultats contrairement à ce que l'on aurait pu penser.

 

La sarcopénie se caractérise d'abord par une atrophie musculaire (une diminution de la taille du muscle), ainsi qu'une réduction de la qualité des tissus musculaires, caractérisée par des facteurs tels que le remplacement des fibres musculaires par la graisse, une augmentation de la fibrose , des changements dans le métabolisme musculaire, Le stress oxydatif et la dégénérescence de la jonction neuromusculaire et entraînent une perte progressive de la fonction et de la fragilité musculaire La sarcopénie est déterminée par deux facteurs: la quantité initiale de masse musculaire et la fréquence à laquelle le vieillissement diminue la masse musculaire. En raison de la perte d'indépendance associée à la perte de force musculaire, le seuil auquel la perte de muscle devient une maladie est différent pathologiquement d'une personne à l'autre. 
La sarcopénie est également marquée par une diminution de la circonférence de différents types de fibres musculaires . Le muscle squelettique a différents types de fibres, qui se caractérisent par l'expression de variantes distinctes de myosine . Au cours de la sarcopénie, il y a une diminution de la circonférence des fibres "type 2" ( type II ), avec une diminution peu ou pas diminuée de la circonférence des fibres "type I" ( Type I ), et les fibres de type 2 déminéralisées sont souvent converties en fibres de type 1 par réintention par des nerfs moteurs à fibre lente de type 1. 


Causes
Les cellules satellites sont de petites cellules mononucléaires qui s'appuient sur la fibre musculaire. Les cellules satellites sont normalement activées lors d'une blessure ou d'un exercice. Ces cellules se différencient et se fondent dans la fibre musculaire, ce qui contribue à maintenir sa fonction. Une théorie est que la sarcopénie est en partie causée par une panne de l'activation des cellules satellites.
La perte de muscle extrême est souvent le résultat de la diminution des signaux anabolisants , tels que l' hormone de croissance et la testostérone , et la promotion des signaux cataboliques , comme les cytokines pro-inflammatoires .
Les protéines oxydées augmentent dans le muscle squelettique avec l'âge et entraînent une accumulation de lipofuscine et des protéines réticulées qui sont normalement éliminées via le système de protéolyse . Ces protéines se compilent dans le tissu musculaire squelettique, mais sont dysfonctionnelles. Cela entraîne une accumulation de matière non contractile dans le muscle squelettique. Cela aide à expliquer pourquoi la force musculaire diminue sévèrement, ainsi que la masse musculaire, dans la sarcopénie.


Source Wikipedia

Tendinite de l'épaule : pas de fatalité !

Une épaule douloureuse est bien souvent signe d'une tendinite de l'épaule. Certaines positions n’étant pas douloureuses alors que d'autres sont impossibles à supporter.

Le massage va faire regagner du jeu à l'articulation de manière à en diminuer le frottement. L'épaule est une des articulations les plus sollicitée du corps humain et des plus indispensables :

la tendinite peut être soulagée par des massages mais des exercices complémentaires sont bien souvent nécessaires… si les patients veulent bien les faire… sur au moins 15 à 30 jours. Faire passer une tendinite est long - conséquence des mauvaises habitudes lors de mouvements répétés sur des années, elle ne peut passer rapidement - Un premier massage peut soulager considérablement en particulier si la tendinite, et c'est souvent le cas, à déclenché une bursite de l'articulation au niveau de la coiffe des rotateurs. La coiffe des rotateurs est un ensemble de tendons bien péniés qui s'accrochent à la tête de l'humérus, sommet de l'os du bras, et se prolongent vers l’omoplate. Au niveau de l’omoplate ils rejoignent les muscles et servent avant tout mouvement à ancrer la tête de l'humérus dans l’omoplate pour que les muscles forts puissent provoquer la rotation. En cas de dysfonctionnement de la coiffe des rotateurs, la tête de l'humérus remonte vers le haut et les tendons vont frotter dans l'acromion, capuchon de la coiffe des rotateurs : le cercle vicieux commence, au fur et à mesure que les tendons s’usent, la tête humérale pistonne d'autant plus et irrite encore les tendons.

 

Les massages auront pour mission

- la rééducation de l'articulation

- la restauration d’un fonctionnement normal de celle-ci.

- le drainage de l'inflammation

 

Les exercices de rééducation à faire ont pour but de

- renforcer les petits muscles de l'épaule,

- de regagner du jeu au niveau de la coiffe du rotateurs et de l’acromion,

- de restaurer un bon fonctionnement symétrique des muscles pectoraux et dorsaux abaisseurs de l'humérus,

- de renforcer les tendons

- de diminuer l'inflammation sur la bourse de l'épaule

Soins Kira Basti

Soin anti-douleur anti-stress et drainage aux huiles chaudes.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© massage-therapy - tous droits réservés Massage Therapy : 30 rue de l'amandier 31100 Toulouse - 06 88 07 88 05

Les soins et massages ne se substituent en aucun cas à votre traitement médical. Selon la loi du 30 avril 1946, et du décret 60 669 du 4 juillet 1960, de l'article 489l et de l'arrêté du 8 octobre 1996, il ne s'agit nullement de massages médicaux ou de kinésithérapie.